David Stewart en compagnie de jeunes étudiants de la région de Montréal lors de leur premier jour comme soldats de la Compagnie Franche de la Marine du Musée Stewart, non datée.
Fondation Macdonald-Stewart.

Liliane et David M. Stewart

La culture en héritage

À son décès, l’industriel et philanthrope Sir William C. Macdonald se trouve sans descendance et lègue son entreprise à la famille Stewart. David M. Stewart se retrouve plus tard héritier de cette industrie florissante, et poursuit tout au long de sa vie l’œuvre de mécénat de Sir Macdonald. Liliane Stewart, épouse de David M. Stewart, a été vice-présidente de la Fondation Macdonald-Stewart. Collaborant étroitement dans l’ensemble de leurs projets, le couple Stewart contribue activement à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine du Québec et du Canada.

Passionnés d’histoire, David et Liliane Stewart ont constitué une importante collection d’objets, d’artéfacts et de documents historiques témoignant de la découverte et de la colonisation du Nouveau Monde. Cette collection a été à la base de la création du Musée Stewart. Leur œuvre philanthropique s’étend par ailleurs au-delà des frontières du Québec. En France, la Fondation Macdonald-Stewart a notamment parrainé la sauvegarde du Manoir Jacques-Cartier à Saint-Malo et la restauration des vitraux de l’église natale de Samuel de Champlain à Brouage. De plus, la Fondation supporte de nombreuses universités au Canada et appuie des projets de recherche et de construction, ainsi que l’achat d’équipements spécialisés pour de nombreux hôpitaux.

À la suite du décès de M. Stewart en 1984, sa conjointe poursuit son œuvre et préside au conseil d’administration du Musée Stewart. En 2000, la Fondation Macdonald-Stewart fait le don au Musée des beaux-arts de Montréal d’une des plus importantes collections de design international du 20e siècle; l’année suivante le pavillon Liliane et David M. Stewart est inauguré. Plus récemment, en 2007, Mme Stewart fait don d’un ensemble de plus de 900 objets de design industriel américain à ce même musée.

De nombreux prix et distinctions témoignent aujourd’hui de l’inestimable apport de David et Liliane Stewart à la protection du patrimoine et au développement des arts à Montréal et au Canada.

Liliane Stewart, Luc d’Iberville Moreau, directeur du Musée des arts décoratifs de Montréal, et l’architecte Arthur Erikson, lors de l’inauguration de l’exposition sur Arthur Erikson, non datée.

Fondation Macdonald-Stewart.